Comment calculer le dosage du béton ?

Le béton est une solution très utilisée dans la construction immobilière. Pour des travaux solides et sécurisés, il faut un bon dosage en béton. En réalité, le béton est un assemblage de sable, gravier, eau et surtout de ciment. Plusieurs autres composantes peuvent être associées. Tout ceci dépend de ce que l’on veut en faire. Pour que le béton ait la résistance appropriée, il faut un équilibre entre les éléments qui entrent dans sa composition. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus…

Comment avoir du béton équilibré et résistant ?
La résistance et la solidité du béton dépendent en premier lieu du type de sol et surtout de la partie du bâtiment où il sera utilisé. Ainsi, pour une fondation en terre argileuse, marécageuse, sablonneuse ou en latérite, la qualité et la quantité de béton à utiliser ne sera pas la même.

Il en est de même pour les chaînages, les poutres, les dalles ou les poteaux. Pour avoir du béton de qualité, des mesures bien précises des divers constituants doivent être respectées rigoureusement. A cet effet, plusieurs outils de mesures sont disponibles chez les ouvriers. Nous pouvons citer la pelle, le seau à mesure et les mesures en bétonnière. Il est important de notifier que la solidité du béton est surtout fonction du dosage en ciment.

Quels sont les dosages nécessaires pour les divers éléments ?
Le dosage en béton dépend du volume des divers éléments qui entrent dans sa constitution et de l’outil de mesure utilisé.

Comment calculer le dosage du béton ?

  • 15 litres d’eau

  • 70 litres de gravier

  • 50 litre de sable

  • 35 kilogramme de ciment

Pour le seau maçon, il faut :

  • 5 seaux de sable

  • 1,5 litre d’eau

  • 7 seaux de gravier

  • 35 kilogramme de ciment

Pour la pelle nous avons :

  • 10 pelles de sable

  • 14 pelles de gravier

  • 35 kilogramme de ciment

  • 15 litres d’eau

    Pour les travaux domestiques, on estime les mesures en volume.

    • 2 volumes de sable

    • 3 volumes de gravier

    • 1/2 volume d’eau

      Notons que cette technique de mesure est appelée la règle de 1 2 3. Aussi, la solidité du béton dépend en grande partie de l’usage qu’il en sera fait.

      Comment obtenir le béton parfait ?
      Le calcul de la quantité de béton dépend aussi du volume à remplir.
      En effet, les espaces à remplir représentent des solides géométriques ayant des dimensions bien déterminées. Du coup, pour un rectangle on fera la quantité de béton correspondant au produit de la longueur, de la largeur et de hauteur (longueur* largeur * hauteur). Pour un triangle on fera longueur fois largeur fois hauteur, le tout divisé par deux (L*l*H/2).

      Parmi les volumes à remplir il y a aussi les demis et les quarts de cercle. Il est important de souligner que pour la réalisation des poteaux il faut ajouter du fer aux éléments précités. Une fois le béton coulé dans le volume voulu, il faudra procéder à l’élimination des bulles d’air qui se sont accumulées dans le béton. Cette opération appelée compactage se fait à l’aide d’une machine (aiguille vibrante) vendue dans les magasins de matériaux de construction.

      L’étape de solidification du béton
      La solidification du béton demande plusieurs jours de séchage. Au préalable, il est important de vérifier que le mélange n’a pas perdu en volume d’eau car l’évaporation trop rapide de l’eau fragilise le béton. Il se solidifie trop vite et ne gagne pas assez en résistance. Si vous en avez la possibilité, recouvrez le béton de film plastique. Ce procédé permet de ralentir l’évaporation de l’eau et éviter un assèchement rapide.

      L’obtention du béton parfait dépend de la qualité du ciment et de la température ambiante. Le mélange entre l’eau et le ciment entraîne une réaction rapide de durcissement. Le mélange peut donc commencer à se solidifier si les dosages ne sont pas bien respectés ou si la qualité de ciment ne correspond pas.

      En période chaude (température supérieure à 20 degrés), il faut choisir du ciment à réactivité faible. Il vous laisse le temps de réaliser convenablement le mélange des différents éléments sans commencer à se durcir. En période moins chaude, choisissez du ciment à réactivité rapide. Si vous utilisez une bétonnière, faites la tourner à 80% de sa capacité pour avoir un bon mélange.

      Comme notifié plus haut, le béton est très important dans la réalisation des constructions. De sa solidité, dépendent la longévité du bâtiment, sa résistance aux intempéries et la sécurité de ses habitants. Les différentes mesures et dosages doivent donc être rigoureusement respectés quel que soit le mode de préparation utilisé. A défaut de vous improviser ingénieur en BTP, faites appel aux personnes compétentes du domaine pour avoir la meilleure expertise. Votre sécurité et celle de votre entourage en dépendent.